jeudi 3 mai 2012

Xanth, Tome 1 : Lunes pour Caméléon

De Piers Anthony

 
Xanth est un monde enchanté où règne la magie, un monde peuplé de chimères - centaures, basiliques, dragons ...- et où chaque citoyen possède un pouvoir spécial. Mais pour Bink, Xanth n'a rien d'un pays de contes de fées : il est le seul à ne pas avoir de don. Le magicien Humfrey affirme pourtant que le pouvoir de Bink est très puissant, mais il est incapable d'en déterminer la nature. 
Bink serait-il contraint à l'exil ? Le jeune homme ne l'entend pas de cette oreille.

Ainsi commence l'une des sagas de Fantasy les plus célèbres du monde, pleine de péripéties, de jeux de mots et de créatures caractérielles !




Suite à la lecture de ce quatrième, je ne m'attendais pas à de la grande fantasy mais à une lecture plus loufoque et certainement sympatique.

En cela je fus servis car, en plus des monstres classiques du genres arbres parlant, centaures, sirènes, dragons, phénix et autres créatures mythiques, abondent de nombreuses inventions de l'auteur comme la mite-railleuse, le trouillot.
Toutes les créatures de ce monde sont magiques ou possèdent un pouvoir à l'exception du héros.

L'auteur ponctue ce roman d'humour à grands renforts de jeux de mots, de calembours et de situations cocasses.
Hélas, les jeux de mots sont assez mal rendu pour la plupart suite au passage de la traduction.
Bien que la plupart m'a fait sourire au début, tout comme la surabondance des espèces d'arbres, animaux et autres plantes farfelues et dangereuses, je m'en suis lassé.

Cependant, au fur et à mesure que les jeux de mots m'indifféraient, mon intérêt pour l'histoire crut proportionnellement.

L'intrigue est assez longue à démarrer mais, plus on en apprend sur le monde de Xanth et plus il devient difficile de reposer le livre.
Ce n'est cependant pas grâce au héros dont les jérémiades et la petitesse d'esprit sont agaçantes, mais plutôt grâce au magicien noir, Trent, auquel on découvre une autre facette et qui nous révèle les réelles origines de Xanth .

Au final, c'est une lecture sympathique. 
Je lirais certainement le second tome, par curiosité, mais je suis pas sure de m'accrocher aux 36 tomes composant ce cycle.





2 commentaires:

  1. J'ai lu le tome 1, passé un bon moment, mais pas forcément envie de lire les autres tomes.

    Si tu le fais par contre, je te conseille d'espacer tes lectures, sinon tu risques de faire une over dose de jeux de mots et de trucs loufoques. Conseils que je tiens de personnes qui ont lu quelques tomes suivants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est en effet un bon conseil.

      Supprimer